« Envolée de papillons dans mon Art Journal »

Pour faire écho au thème proposé par Jiji Hook d’illustrer un haiku, mon choix s’est porté sur celui-ci :

« Même poursuivi

le papillon

jamais ne semble pressé »

                          de Garaku

C’est vrai qu’on a souvent l’impression de les voir interprer un ballet ou danser une folle sarabande.

Voici donc mon interprétation :

haiku-papillon

Pour poursuivre sur cette lancée poétique, faites donc un tour ici

^_^