Retour en douceur…

Dix jours,

dix longues journées à essayer de comprendre,

où la tristesse a succédé à l’hébétude,

où l’incompréhension a fait place à la colère,

et où l’envie de vivre et d’aimer reprend le dessus…

Il reste cependant un arrière-goût amer, une désillusion sourde…

Dix jours pendant lesquels j’ai parcouru vos très chers blogs, pendant lesquels je me suis jetée à coeur perdu sur instagram, en quête de belles images, de beaux sentiments et de douces intentions…

J’ai aimé lire les mots que j’y ai trouvés, m’imprégner la rétine de belles photos ; mais mes mots ne sont pas venus…

Dans ce grand fracas d’émotions partagées, et malgré ma volonté de lutter moi aussi pour un monde humain, le silence m’a happée et je n’en suis pas encore tout à fait revenue.

Je reviens donc tout doucement, un peu décalée, car les mots qui me viennent n’ont pas vraiment grand rapport avec l’image que je vous montre aujourd’hui, si ce n’est qu’au travers de tout ça, ce que je veux dire, c’est qu’il est important de vivre, d’aimer, et de rêver…

*

Une manière de trouver un peu de douceur, ce week-end, a été de crocheter ce petit cerf tout droit sorti de chez Lalylala.

Heinz amigurumi cerf et crochet reindeer de lalylala-Vivyane Veka

J’ai pu me le procurer dans sa boutique, ici.

Qu’il est bon de se laisser guider par ses indications et conseils, de se laisser porter sans réfléchir… Juste compter les mailles…

Et pour plus de douceur, sachez que ce petit père a deux compagnons : un bonhomme de neige et une pomme de pin. De quoi vous plonger dans une ambiance de paysages d’hiver et préparer des petits cadeaux à glisser sous le sapin.

*

Merci pour vos nombreux passages malgré ce long silence,

Douce soirée à tous !

^_^