Jamais 2 sans 3 …

Jamais 2 sans 3 …

… A ce qu’il paraît icon_wink-77

pub-haut

Et bien là, en ce qui me concerne (enfin, mon entourage plutôt :P), ça se confirme. Donc un rapide petit post pour vous dire que je devrais être encore plus occupée qu’occupée …

Est-ce possible ?! Je vous explique.

Cet été, comme beaucoup d’autres personnes, Monsieur et moi-même sommes invités au mariage de nos amis ; car c’est ce que font vos amis lorsqu’ils sont en couple, ils se marient. Nous avons donc à notre actif un mariage l’an dernier (nos autres amis proches), et un mariage prévu cette année.

La bonne blague (mais aussi la bonne nouvelle, tout de même), commence au Nouvel An : et hop ! Qui a demandé une femme enceinte ? En fait, c’est une très bonne nouvelle, la bonne blague arrive au moment de l’accouchement… Et oui, il est bien prévu à quelques jours du mariage auquel nous sommes tous conviés cet été icon_smile-76

Là où la blague continue (bah oui, sinon ça ne serait pas drôle!), c’est que nous avons un 3e couple d’amis (que je ne mets pas proche car je ne les connais pas depuis si longtemps, mais bon, ça devrait changer car on se voit plus souvent icon_smile-76 ) qui a souhaité nous voir tous le week-end dernier… Je suis un peu à côté de la plaque en ce moment, donc moi, toute innocente que je suis, je n’y ai vu que du feu. Et bien c’était pour nous annoncer la bonne nouvelle : Madame est également enceinte ! Et là où c’est vraiment drôle, c’est que son accouchement est également prévu à une date très proche du mariage cité précédemment ! Franchement, le hasard … Enfin bref icon_biggrin-48

Donc là, ça fait 2 bonnes nouvelles.

Jamais 2 sans 3…

Donc, numéro 3 (bah oui, c’est évident maintenant), c’est une de mes collègues (que j’aime bien icon_wink-77 ), qui m’a annoncé la bonne nouvelle hier et qui l’a officialisé ce matin avec des viennoiseries icon_smile-76

pub-haut

Donc voilà pourquoi je vais être encore plus occupée qu’occupée icon_smile-76 Des cadeaux de naissance en perspective, sans compter que je dois plancher sur un coussin d’alliances … Mais ça, c’est une autre histoire !